Rapport Annuel du Climat 2021

Rapport Annuel du Climat 2021

  • Version
  • Télécharger 281
  • Taille du fichier 80.70 KB
  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 23 juin 2023
  • Dernière mise à jour 23 juin 2023

Le Service National de la Météorologie, qui est le chien de garde du gouvernement sur les questions
de temps et de climat, a observé que l'année 2021 a été marquée par de nombreux événements
météorologiques et climatiques significatifs qui ont non seulement marqué la variation et l'évolution
du climat au Cameroun, mais qui s'inscrivent également dans le contexte du climat mondial.
La situation pluviométrique pour 2021 a connu un début tardif dans les régions du Centre, de
l'Extrême-Nord et de l'Est. Il est intéressant de noter que cela n'a pas eu un grand impact négatif sur
le secteur agricole qui est à 90% pluvial. Ce retard a été très vite compensé par des pluies continues
et régulières, avec peu ou pas de périodes de sécheresse. Des événements pluvieux extrêmes ont
également marqué la saison des pluies en 2021. Les fortes pluies dans plusieurs régions du pays ont
provoqué de nombreuses crues soudaines et des inondations dont les conséquences sont bien mises
en évidence dans ce rapport.
La situation des températures analysée dans le rapport indique que 2021 est la deuxième année la
plus chaude des vingt et une dernières années. Une augmentation générale de la température
d'environ 1,27°C a été observée par rapport à la climatologie 1981-2010. Cette augmentation a été
ressentie à l'ouest du plateau de l'Adamawa avec un réchauffement significatif de 2°C à 2,5°C autour
de la partie occidentale de l'Adamaoua.
Le réseau d'observation, qui s'est adapté aux progrès technologiques, a enregistré des données
provenant de ses stations météorologiques automatiques réparties dans tout le pays ainsi que de ses
stations manuelles. Le déploiement d'un personnel technique jeune et qualifié a permis d'améliorer le
processus de collecte des données. Les données du CPC de la NOAA NCEP ont été également
utilisées. La station de réception par satellite, qui reçoit les données toutes les 15 minutes en temps
quasi réel, a facilité la prévision numérique du temps et a permis de disposer de prévisions et d'alertes
météorologiques fiables.
Un autre développement très important qui a facilité le rapport 2021 a été la réalisation du projet de
numérisation des données climatologiques par lequel les données climatologiques historiques du
Service météorologique national depuis l'époque coloniale ont été numérisées avec succès.


Télécharger

Post navigation

FR